fbpx

Les musiciens témoignent de leur foi

Alice

Dès ma naissance Dieu m’a mise à l’épreuve : je suis née le 27 octobre 2000 au lieu du 11 février 2001, à 5 mois ½ de grossesse et je ne pesais que 850 grammes.

Ma famille, de nombreux frères et sœurs d’églises ont prié pour moi car ma survie était un combat de chaque instant.

A l’école, j’étais déjà différente des autres et les gens de ma classe me le faisaient bien comprendre mais Dieu était là, à mes côtés et je pouvais me confier en lui.

Pendant une campagne d’évangélisation, j’ai pris la décision de me faire baptiser. Je l’ai fait le 8 septembre 2019. À cet instant là j’ai ressenti une paix en moi qui ne peut s’expliquer.

Si toi aussi tu vis ou tu as vécu des épreuves, saches que tu n’étais pas seul à les surmonter. Tu avais toujours quelqu’un qui était là, à tes côtés. Dieu t’aime et il ne t’abandonnera jamais si tu l’acceptes dans ton cœur. Je suis jeune et je sais pour qui je vis et pour quoi je suis sur cette terre ; alors je t’encourage à le chercher. Ecoute-le et ouvre lui ton coeur et tu verras ça changera, le sens de ta vie.  

C’est un privilège de pouvoir associer passion et foi avec des musiciens chrétiens.

 

Aurélie

Je suis née dans une famille chrétienne et dès mon plus jeune âge, j’ai entendu parler de Dieu et de Jésus.

Vers l’âge de 14 ans, j’ai commencé à me poser pas mal de questions par-rapport à ma vie et à mon avenir. Face a mes questionnements et mes doutes. Le Seigneur m’a alors répondu au travers d’un verset de la Bible : « Jésus lui répondit: Ne t’ai-je pas dit que si tu crois tu verras la gloire de Dieu ? » (Jean 11 v.40). A ce moment là, j’ai réellement pris conscience que, peu importe les circonstances ou les choix qui s’imposaient à moi, Jésus était au contrôle.

J’ai donc décidé de lui faire entièrement confiance et de remettre ma vie entre Ses mains.

Depuis ce jour, je l’ai vu agir aussi bien dans mes études, dans mes choix professionnels que dans ma vie au quotidien et, même si les questionnements ou les doutes sont toujours là, j’ai cette assurance que Jésus est à mes côtés et que je peux pleinement compter sur Lui.

Emeline

Je me souviens de la première fois où j’ai prié toute seule, en secret dans le jardin. Maman et mon grand-père pasteur parlaient tous les soirs de Dieu et m’encourageaient à le faire.

Ce jour-là, l’herbe était blonde comme mes cheveux et du haut de mes trois ans, j’ai prononcé le nom de Dieu. Je ne sais même plus ce que j’ai dit mais depuis ce jour, je l’appelle Papa.

Pas facile de tout comprendre, de tout expliquer quand on est si petit… à l’âge de 9 ans, j’en ai eu marre. Un soir d’automne, j’ai crié : “Pourquoi tu m’as faite si petite, tu me demandes de tout te donner mais je veux pas te donner ma famille, j’en ai besoin ! Je suis encore trop petite !” J’avais peur que Dieu me demande de sacrifier ma famille, comme il l’a demandé à Abraham. L’amie qui dormait à mes côtés m’a dit : “tes péchés coulent par tes larmes, ne te tourmente plus”. Drôle de phrase dans la bouche d’une enfant… ça venait de quelqu’un d’autre. Je pense que c’est à ce moment-là que j’ai compris le sens du salut de Dieu : je suis toute petite et dépendante, mais en le disant à Dieu, il n’en tient plus compte et peut m’offrir Sa paix.

je me suis accrochée très très fort à Dieu. Si fort, que j’ai demandé à être baptisée. On m’a répondu que j’étais trop petite, quelle ironie !

Finalement, c’est à l’âge de 17 ans que l’on m’a proposé le baptême. Cette illusion d’indépendance a duré quelques années Jusqu’à ce que j’apprenne à dire à nouveau que je suis toute petite et dépendante. Et à mon tour je peux consoler ceux qui sont dans l’affliction.

La musique et la danse qui viennent du fond de mon coeur font le récit sans mots de toute cette histoire : l’herbe d’été, le soir d’automne, la glace d’hiver, bref le printemps d’une vie.

Raul

Je viens d’une famille chrétienne et j’aime partager la parole de Dieu au travers des réseaux sociaux

J’ai été béni par le Seigneur avec une famille merveilleuse (ma femme et mon fils). Chaque jour et ensemble nous recherchons La présence de Dieu parce qu’il est notre Sauveur et soutien.

Je prie pour que chaque jour davantage de personnes reconnaissent son amour et sa grâce salvatrice. 

John 

Lorsque j’étais petit, ma mère me parlait de Dieu et de son amour infini. J’ai donc grandit dans une famille chrétienne.

J’ai certainement beaucoup plus de choses à remercier que de demander à Dieu. Je peux sentir son amour à travers les personnes que je connais dans ma vie, dans mon travail, dans mon quartier mais surtout dans ma famille.

Je suis père d’une fille de 3 ans et l’écouter me dire “papa je t’aime” c’est un cadeau de Dieu pour moi.

Il y a une excellente ambiance à La Symphonique Chrétienne. Le répertoire est intéressant et on passe des moments très agréables dans les répétitions et concerts.

David

J’ai grandi dans une famille chrétienne et j’ai été confronté très jeune à l’éxaucement aux prières.

Après avoir pris le baptême, j ai encore pu constater la fidélité de Dieu dans le domaine des études et de la santé.

Je souhaite être un meilleur témoin de l’amour de Dieu dans ma génération.

Evodie

Au moment de l’adolescence je me questionnais sur l’existence de Dieu. En lisant la Bible par simple curiosité et en observant des chrétiens que je côtoyais, j’ai réalisé que Dieu et son fils, Jésus, étaient bien réels.

A l’âge de 19 ans, j’ai donc choisi Jésus comme mon sauveur et je me suis fait baptiser.

Alexis

Né d’un père tchèque et d’une mère française d’origine juive ashkénaze, je me tourne vers Dieu durant l’adolescence à travers le judaïsme.

Totalement seul et isolé dans la foi en l’Eternel dans ma famille, c’est après la rencontre de celle qui deviendra ma femme quand j’avais 18 ans, qui est chrétienne, que je commence à chercher des réponses auprès de Dieu à travers le tanakh (les prophéties messianiques comme dans Esaïe m’ont bouleversé) et la prière.

C’est lorsque je suis allé dans une petite église évangélique brésilienne, en janvier 2011 que j’ai senti pour la première fois la présence de Dieu qui m’a fait débordé de joie jusqu’aux larmes. J’y suis retourné 3 semaines plus tard afin d’être sûr que ce n’était pas qu’une émotion étrange, j’ai été alors touché encore plus fort et je n’ai pu résisté à son appel.

Depuis je suis un disciple de Christ, dans le ministère de l’évangélisation. Je participe aux projets musicaux de la Symphonique Chrétienne, ou fais des albums tels que”Shoresh” (“racine” en hébreu) enregistré en 2018 avec Juifs pour Jésus.

Un orchestre chrétien pour la France

Abonnez-vous à la lettre de nouvelles

Recevez les actualités mensuelles de La Symphonique Chrétienne

Bienvenue parmi nous !